Présentation

Nous contacter...

Créer un Blog

Recherche

Samedi 23 juin 2012 6 23 /06 /Juin /2012 14:16

576970 383652731681961 1553703583 n 

Au terme d’une campagne électorale particulièrement riche en rebondissements et en violence de la part du camp de l’extrême-droite (faux tracts, mensonges, récupérations historiques fallacieuses…), le dénouement de l’élection législative a permis d’éviter le pire qu’aurait été l’élection de Mme Le Pen en tant que députée de notre circonscription. Ainsi, le candidat investi par le PS, M. Kemel, a été élu mais avec une avance de seulement 118 voix sur l’ensemble de la circonscription, ce qui ne représente pas pour lui une victoire éclatante mais bel et bien un avertissement de la part de nos concitoyens.


Sur notre ville, la candidate d’extrême-droite a réalisé des records confirmant ainsi les derniers résultats électoraux du FN à Carvin jusqu’alors moins concernée que ses voisines par la montée de ce parti. Ceci doit nous questionner.


Depuis 40 ans, ce parti manipule honteusement l’opinion en prétendant pouvoir régler les problèmes de notre société en incriminant les étrangers. C’est un prétexte pour capter l’électorat populaire enclin à croire à des solutions simples contre ses difficultés de vivre. La ficelle est grosse mais elle fonctionne toujours de la même manière en faisant appel aux réflexes de repli sur soi et de rejet de « ceux qui ne vivent pas comme nous ». C’est le cas à chaque contexte de crise, véritable engrais pour les mouvements populistes comme le FN.


Une récente étude a pourtant montré que les étrangers sur le sol français, s’ils perçoivent 48 milliards d’euros de prestations en tous genres, apportent 60 milliards d’impôts et taxes, ce qui représente un bonus de 12 milliards d’euros pour notre pays ! Et on veut nous faire croire que l’immigration pose un problème économique ?


Le Front de Gauche a commencé un travail qui aurait dû l’être depuis bien longtemps : dénoncer et démonter l’imposture du FN. Jean-Luc Mélenchon l’a fait au cours de la campagne présidentielle, il l’a poursuivi avec nous sur la circonscription, observé par le monde entier !


Se sentant menacé, le parti d’extrême-droite, qui bénéficiait jusqu’alors d’une normalisation de la part des autres partis et des médias, a retrouvé son vrai visage en utilisant des procédés malhonnêtes. Marine Le Pen comparaitra d’ailleurs le 11 octobre devant le tribunal correctionnel pour l’affaire du faux tract.


Devant ces méthodes s’apparentant à celles employées par les pires régimes fascistes, il semblerait qu’un sursaut républicain ait eu lieu. Non seulement Mme Le Pen a été battue grâce au rassemblement des électeurs attachés à la République mais en plus la droite parlementaire semble tirer les leçons des tentatives de rapprochement avec l’extrême-droite puisque les dirigeants UMP ayant fait un pas vers le FN (Morano, Guéant, Lefebvre…) ont été sévèrement battus et leur projet de rassemblement des droites fait l’objet de nombreuses critiques au sein de l’UMP.


Ainsi, on peut affirmer que le rôle du Front de Gauche a été déterminant pour éviter le pire.

Par Manuel Tourbez
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés