Présentation

Nous contacter...

Créer un Blog

Recherche

Lundi 18 juin 2012 1 18 /06 /Juin /2012 16:26

 

C'est un immense ouf de soulagement qui a parcouru la salle des fêtes de Carvin en ce dimanche soir du 17 juin. Il faut dire que le suspens aura été des plus haletants! Un régal pour tous les journalistes présents sur place et qui commentaient en direct tantôt les mines réjouies, tantôt les mines déconfites en fonction des résultats qui tombaient un à un.


Je dois bien avouer que je me suis vraiment prêter au jeu des changement d'expression du visage, tellement la soirée a été riche en rebondissements.


Au final et au finish, Philippe Kemel est élu député et Marine Le Pen battue... avec 118 voix d'écart ! Il s'en est vraiment fallu de peu pour que l'orage éclate juste au dessus de nos têtes. Le Pas-de-Calais laissera donc au Vaucluse et au Gard le "soin" de faire entrer des députés d'extrême-droite au Palais Bourbon. S'il en eût été autrement, je crois que le visage de notre bon vieux bassin minier, déjà écorné par cette campagne d'une violence inouïe et les différentes claques reçues depuis quelques dizaines d'années, n'aurait plus jamais été le même.

Ce résultat mérite quelques précisions. Tout d'abord, il nous faut souligner le courage et l'abnégation de nombreux sympathisants et militants communistes de Carvin qui ont fait le choix de voter pour le candidat socialiste en dépit de tout ce qu'ils peuvent (à juste titre) lui reprocher. Le geste, même s'il était nécessaire par rapport à l'enjeu de cette élection, fut extrêmement difficile à accomplir. Mais, à ma connaissance, personne parmi nous n'a fait l'erreur de favoriser l'extrême-droite en s'abstenant ou en votant blanc. Vu le peu de voix d'écart, nous pouvons penser que le résultat aurait pu être complètement différent s'il n'y avait pas eu cette discipline républicaine courageuse et intelligente.


Je voudrais aussi ajouter dans ce contexte, le rôle déterminant des jeunes communistes qui nous ont rejoints au cours des derniers mois. Les échanges, dès le soir du 1er tour et le coup de massue de l'élimination de Jean-Luc Mélenchon malgré son bon score, nous ont été d'un précieux secours pour nous aider à y voir clair. Ces jeunes ne voulaient viscéralement pas de l'extrême-droite et leur avis a compté pour convaincre les autres de barrer la route au FN en votant pour Philippe Kemel. Ils ont su prendre toute la mesure du danger et savaient que rien n'était joué. Et pourtant, ils avaient aussi des raisons d'être mécontents du candidat-maire de Carvin, notamment en découvrant dans la voix du Nord, au lendemain du 1er tour, que celui-ci les incriminait pour des autocollants de campagne collés sur du mobilier urbain, alors que dans la ville on pouvait voir aussi des autocollants FN ou Europe-Écologie. Eux, n'ont eu droit à aucune remarque pourtant... Vraiment nos jeunes ont été d'autant plus admirables qu'avant de s'investir dans notre parti, ils n'étaient bien souvent pas sensibles à la politique et votaient très peu voire pas du tout. Ils se sont mobilisés et ont mobilisé les autres jeunes autour d'eux.

 

545896_3881692961830_266529209_n.jpg


Tout cela me laisse croire que leur rôle et celui de l'ensemble des militants a été déterminant pour réunir les quelques voix qui ont fait la différence. Personnellement, j'en suis très fier.


Toujours est-il que la vie politique carvinoise va reprendre un rythme un peu plus habituel à présent. Le danger Le Pen est écarté au moins pour un moment, nous allons enfin pouvoir reprendre le débat démocratique entre forces de gauche au sein de la Municipalité en mettant en avant nos priorités, nos valeurs et nos propositions. Nous n'avons rien perdu de notre volonté d'agir pour le bien des habitants de notre ville en respectant le vote qui fut le leur en 2008, nous accordant 36% des suffrages lors de l'élection municipale.


Souhaitons bonne chance à la nouvelle assemblée pour restaurer un climat largement dégradé par 5 ans de Présidence Sarkozy.


Je vous donne rendez-vous le samedi 7 juillet à partir de 11h et jusque dans la nuit pour les 3ème festival de Résistance pour fêter dignement la défaite de l'obscurantisme d'extrême-droite sur nos terres de résistance et d'espérance. No pasaran !


Manuel TOURBEZ, conseiller municipal communiste de Carvin


festival resistance 2012

Par Pour vous, avec vous
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés